J’ai toujours aimé que l’on me raconte des histoires.

Nos aînés ont beaucoup à transmettre et à nous apprendre. Ils sont des passeurs d’expériences, ce sont nos mémoires vives. On ne prend pas toujours le temps de les écouter et de leur accorder de la valeur. Je suis curieuse et j’ai voulu entendre leurs récits, les partager. C’est dans cette idée que je leur donne la parole sur les ondes.

C’est ma manière de les valoriser, de les inscrire dans le lien et la transmission.

Mon engagement aujourd’hui : donner la parole à nos « Grands » avec l’ambition de participer à la conservation de la mémoire de nos aînés.

Anne BOUCHARLAT fondatrice des « Grands s’amusent ».

Laisser un commentaire