Eric DARMON :

« Cette crise nous a permis de nous arrêter, de réfléchir sur nous-mêmes, de voir les essentiels. On est tellement loin de l’autre et on a tellement envie d’être proche de l’autre. On va être démasqué. Je souhaite que ce démasquage serve à nous découvrir tel que nous sommes. L’anthropologie est un beau mot. Cela aide à comprendre l’autre et à se comprendre soi-même, sans jugement. »

Laisser un commentaire

Que la vie reprenne

Que la vie reprenne